logo
  • Aenean ut eros et nisl
    Suspendisse eu ligula
    Praesent porttitor

  • Nous appeler :

    01.02.03.04.05
  • Aenean posuere tortor
    Praesent metus tellus
    Morbi ac felis

logo

Quelles chaussures pour quel Trail

En tant que podologue du sport et travaillant sur la posture, je reçois au cabinet de nombreux pratiquants de Trail.
C’est donc mon humble avis que je vais vous exposer avec mon angle de vue de pratiquant et de clinicien.
Le trail améliore la proprioception des pieds, des chevilles, des genoux et des hanches. Il contribue à augmenter l’endurance et les qualités cardiovasculaires. On note une décharge d’hormones post effort qui favorise l’endormissement.
Mais à contrario, une sortie de trail avec des chaussures inadaptées peut se transformer en un réel cauchemar: phlyctènes (ampoules), ongles incarnés ou même blessures peuvent arriver plus rapidement à cause d’un mauvais choix de chaussures.

Le trail est un sport qui se pratique en pleine nature par opposition à la piste ou la route. Le biotope peut être très varié les champs, la foret, la montagne avec les pierriers, les déserts et même la neige!
Le trail c’est la liberté de courir en pleine air et de déconnecter totalement d’ou l’engouement qu’il suscite depuis quelques années. On est loin du randonneur des débuts… mais le principe reste le même mettre un pied devant l’autre et recommencer encore et encore….

Les terrains de jeux sont différents ce qui signifie que les besoins spécifiques pour les coureurs sont plus complexes. les appuis et donc votre foulée changent en permanence.

Les chaussures doivent donc répondre à un cahier des charges très complexe. Si besoin également, la chaussure trail est idéale pour le port d’orthèses plantaires ou semelles orthopédiques sur mesure, la paire de chaussures offre de la place pour la semelle et rend plus facile le travail du podologue du sport.
Plusieurs autres critères sont aussi importants lorsque vous effectuez votre choix : le poids, la taille en cm, votre fréquence d’entraînement, votre type de foulée et votre distance hebdomadaire de course.
Il s’agit d’une chaussure préparée pour être portée pendant de nombreuses heures et aujourd’hui toutes les grandes marques rivalisent d’ingéniosité pour sortir des produits dotée d’une esthétique beaucoup plus frappante et moderne, ainsi que nous promettre des résultats records…

Quelle chaussure : ACCROCHE, DROP, PROTECTION/CONFORT , MAINTIEN/STABILITE et IMPERMEABILITE.

ACCROCHE

C’est à mon sens le premier critère de choix car cel s’apparente aux pneus d’une voiture.
L’accroche d’une paire de chaussures permet d’avoir une adhérence de la semelle sur toutes les surfaces techniques (craies, pierres, terre, montagne, foret, neige, sable…)
Plus les crampons sont marqués plus ils permettent une meilleure accroche sur les sols gras.
Une semelle avec des crampons moins marqués sera cependant plus efficiente sur terrain sec.
Attention de nombreuses chaussures de trail sont dotées d’une semelle polyvalente.

DROP

Il s’agit du « talon » de la chaussure soit la différence entre l’arrière et l’avant-pied de la chaussure.
Adapter votre drop en fonction de votre foulée Aérienne si vous courez sur l’avant-pied/médio-pied ou Terrienne si vous êtes plutôt du genre a attaquer talon/médio-pied.
Adapter votre drop aussi à vos distances de course et à vos dénivelés positifs et négatifs.
Améliorer sa foulée, ce n’est pas forcement passer à une attaque médio-pied mais c’est optimiser ses mouvements naturels d’amortissement pour lesquels il est prévu.

PROTECTION/CONFORT

La protection de la chaussure au niveau du contrefort et de la toe-box (boxe a orteils) est importante pour ne pas sentir toutes les aspérités du terrain.

Un point fondamental dans tous types de chaussures, on doit retrouver un amorti adaptatif et intelligent qui doit être capable de s’adapter au changement de terrain afin de dynamiser la foulée et de limiter les compensations musculaires du traileur. La chaussure ne doit pas être un boulet. Ecoutez vos pieds!!! Prenez un centimètre de marge entre votre taille de pieds et votre tailles de semelles intérieure afin d’être de suite à l’aise.

Les chaussures de trail sont renforcées. Des lames protectrices sous le pied atténueront le contact avec les sols disharmonieux. Sur la face dorsale les renforts protègeront vos orteils et votre cou-de-pied des chocs ou des griffures.

Les Polyéthylènes et EVA qui composent les chaussures ont pour vocations d’être durable deux à trois ans maximum après la structure de la chaussure ne sera plus protectrice due aux terrains variés.

Attention tous ces renforts ne doivent pas alourdir de trop la chaussure sous peine de le payer cher a l’arrivée ou dans les cotes… il faut pouvoir bouger avec légèreté.

MAINTIEN/STABILITE

La tenue du médio-pied doit être précise, efficace et ajustable. Elle permet alors de prévenir tout glissement du pied dans les dévers.

La stabilité de la chaussure doit pardonner les petites erreurs d’appuis liés à la fatigue et mettra en confiance le sportif.

En trail, on ne parle pas jamais de pronateur ou supinateur donc ce critère n’est pas du tout pertinent ici à cause des terrains irréguliers.

IMPERMEABILITE

En fonction de la météo et de la géolocalisation, l’imperméabilité est un facteur important. il existe aussi des guêtres que l’on peut ajouter et ajuster sur les chaussures en cas de conditions extrêmes (neige/sable). Courir avec des chaussures humides augmente le risque de phlyctènes, ce qui peut vite devenir très dérangeant pour le traileur. D’ou le faite d’avoir une bonne préparation cutanée est mega importante en tannant bien sa peau et en ayant une bonne coupe d’ongle…

Quel trail : TERRAINS, MOTIVATIONS PROFONDES, DISTANCES ET DÉNIVELÉS

TERRAINS

Sur terrains souple et gras, privilégiez un bon encrage avec de gros crampons espacés qui vont assurer un bon drainage, une bonne propulsion et un bon maintien du pied dans l’effort.

Sur terrains secs sans dévers, je vous conseille plutôt des chaussures typées route car plus légère et polyvalentes. Vous retrouverez par moment les sensations que vous avez sur route (vitesse et déroulé de pas)

Sur terrains accidenté et pierrier, le maitre mot est rigidité afin d’avoir un maximum de stabilité et de protection.

Sur terrains extrêmes (sable et neige), les guêtres seront vos meilleurs alliées ainsi que des chaussures avec un cramponnage puissant.

MOTIVATIONS PROFONDES

Qui êtes-vous? Pourquoi courez-vous?

Quelqu’un qui recherche l’exploit (compétitif) dans ce cas là prendre la chaussure de trail la plus fit à vos pieds mais attention tout le monde n’est pas Killian J ou Francois D…..

Ou bien faire un belle rando entre copains et voir du paysage (loisirs) et dans ce cas là privilégier les chaussures lourdes et stabilisatrices.où le confort sera le critère le plus important.

DISTANCES ET DÉNIVELÉS

En trail, il ne faut pas prendre que le critère de la distance mais aussi le dénivelé positif soit D+.

En dessous de 21km, il ne s’agit pas a proprement dit d’un trail mais c’est une course nature avec un D+ faible donc on peut prendre une chaussure légère et typée courte distance. Drop en fonction de votre foulée Aérienne ou Terrienne.

Entre 21 et 50km le dénivelé peut augmenter très vite surtout en montagne donc en fonction de vos motivations profondes et de votre niveau choisir des chaussures adaptées au lieu et a la météo. Drop en fonction de votre foulée Aérienne ou Terrienne.

Entre 50km et 100km, le drop a moins d’importance. Privilégiez le confort un peu plus.

Au-delà de 100km, PROTECTION, CONFORT, MAINTIEN et STABILITE

En conclusion:

Définissez vos terrains de jeux principaux, vos objectifs et l’intensité de votre pratique et vos distances.

Soyez vigilant également, quant a l’achat de vos chaussures, sur vos préférences naturelles, vos sensations et à votre progression.

Ces raisons sont plus que suffisantes pour vous permettre de vous lancer dans l’un des meilleurs sports qui existent. Enjoy.

Haut de page